Accueil du site
Accueil
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Accueil

  • SITE EN COURS DE DÉVELOPPEMENT

Acteur sur certains champs culturels, le Conseil général de l'Isère est surtout un accompagnateur des politiques culturelles, qu'elles soient portées par les villes, les intercommunalités, les associations, voire des structures privées.

→ C'est pour échanger avec ces partenaires qu'est né le site ISERE-CULTURE.PRO : des bases de données, des formulaires, des données techniques ou réglementaires, bientôt un forum d'échanges, permettront à la communauté culturelle iséroise d'entretenir une discussion sur le rôle et la place de la culture dans la vie d'un territoire tel que le nôtre.

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE L'ISÈRE ET LA CULTURE

Les politiques culturelles du Conseil général de l'Isère vont au-delà des compétences obligatoires confiées aux départements par les lois de décentralisation.
De cet engagement résultent un réseau dense de musées et de bibliothèques, une attention particulière portée à tous les patrimoines et aux archives mais aussi un soutien important au spectacle vivant. Autant de prestations dont profitent les Isérois et les visiteurs.

→ Le Conseil général de l'Isère organise ainsi son action dans le domaine de la culture autour du patrimoine et des actions de mémoire, du développement des pratiques artistiques, de la lecture publique, de la création et la diffusion artistiques.

A travers neuf musées départementaux, dont l'entrée est gratuite pour tous et où sont proposées régulièrement de nouvelles expositions, des animations, voire des ouvertures nocturnes, il entend inscrire le patrimoine dans l'actualité et la modernité. Les Archives départementales, dont la richesse est à la fois historique et contemporaine, participent à cet enjeu à travers leurs missions de collecte, de conservation, de classement et de communication du patrimoine écrit du département (et de l'ancienne province du Dauphiné).

Il s'appuie de même sur un dense réseau de bibliothèques, de points lecture ou de relais qu'il a participé à construire, pour répondre à l'attente de la population et incite les collectivités à en faire des lieux de vie et de rencontres.

Pour soutenir et favoriser la pratique amateur il accompagne les très nombreuses associations iséroises qui développent des projets souvent ambitieux sur l'ensemble du territoire, partenaires essentiels d'une collectivité qui se veut plus proche de ses concitoyens.

Favoriser la création et la diffusion artistiques sur tout le territoire pour tous les Isérois, quelque soit la discipline, a conduit le Conseil général à soutenir, à innover et à s'adapter aux attentes des artistes et du public. En encourageant le rapprochement des acteurs et des spectateurs, il entend faire de la culture en Isère, un vecteur de lien social.

Le Conseil général de l'Isère consacre chaque année au développement de ses politiques en faveur de la culture et du patrimoine un budget important, ce qui le place parmi les départements français les plus investis dans ce domaine.

 

Lecture publique, connaissance et partage des savoirs

Le Conseil général de l'Isère facilite la création de bibliothèques de proximité afin de couvrir la quasi-totalité du territoire en matière de bibliothèques publiques. Il favorise, dans chaque territoire, la création de médiathèques têtes de réseau, plus importantes et dotées de professionnels capables d’apporter un soutien aux autres bibliothèques de leur secteur.

La bibliothèque départementale intensifie son soutien aux bibliothèques locales et son action sur le terrain en se rapprochant de ses partenaires et en accompagnant son réseau dans ses projets d’animation. L’action du Conseil général en faveur de la lecture s'inscrit dans une logique de solidarité. Les services qu'il propose sont destinés à encourager la création et le fonctionnement des équipements communaux et intercommunaux ouverts à tous, sans discrimination.

Patrimoine culturel, collecte transmission et diffusion de la mémoire

C’est le rôle des Archives départementales de l’Isère et des fonds détenus par les musées départementaux : collections et ressources documentaires ne cessent de s’enrichir de données nouvelles sur l’histoire et la mémoire de l’Isère. Elle constitue un matériau qu’il faut rendre accessible à tous, pour mieux faire partager aux Isérois/ses, leur propre histoire, leurs origines. Les fonctions d’animation et éducatives doivent être renforcées.
Pour protéger, il faut d'abord connaître. Le territoire de l'Isère subit des mutations rapides. C'est pourquoi le Conseil général procède à l'inventaire du patrimoine départemental et sensibilise les Isérois sur chaque territoire visité. La numérisation des archives et des collections ainsi que le classement raisonné seront développés. Le Conseil général participe à la politique de sauvegarde du patrimoine par la conduite de chantiers de fouilles archéologiques. Il assure la conservation et la gestion d’archives publiques provenant de différentes sources : ses propres services, les administrations d’État, les communes. Les musées départementaux jouent également dans ce domaine un grand rôle : la quasi-totalité des champs de la mémoire collective qui fondent l’identité de l’Isère, sont actuellement investis. L’ambitieux dispositif muséal est une garantie de conservation, de pédagogie et de transmission.

Innovation artistique et territoires culturels

Le contexte actuel (désengagement du ministère de la culture, fragilité de nombreuses structures) doit amener le Conseil général, en collaboration avec AIDA, à développer son expertise et adopter de nouveaux critères de financement pour structurer davantage l’offre culturelle et artistique. Le Département participera ainsi à l’animation de réseaux professionnels, les incitera à travailler ensemble permettant la recherche de nouveaux financements et les économies d’échelle rendues possibles par la mutualisation des ressources, des compétences et des savoirs. Des liens et des solidarités sont à inventer entre l’urbain, le périurbain et le rural dans une logique inter-territoire.

Education artistique et citoyen de demain

L’éducation artistique doit offrir un regard sur le monde de l’art et des idées en invitant les jeunes publics à la réflexion critique et à la créativité. Elle participe à donner la capacité d’intervenir dans la sphère publique et permettre de maîtriser l’accès à l’information… et donc former les citoyens de demain.

Diversité culturelle et lien social

C’est une exigence démocratique de rendre la culture accessible au plus grand nombre (« la Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle et à la culture » ; article 13, Préambule de la Constitution, 1946). La culture est non seulement un droit, elle est aussi un levier pour lutter contre l’exclusion, un outil d’insertion et d’éducation ; c’est pourquoi le Conseil général invite les territoires et les collectivités locales à participer à ce grand projet en donnant une priorité au financement des actions qui s’adressent aux publics relevant des politiques de la ville, de la solidarité, de l’enfance et famille, de l’autonomie. Par ailleurs, en structurant le réseau des associations qui animent les pratiques en amateur et en accompagnant les projets culturels de proximité, le Conseil général réaffirme son attachement à l’expression des diversités culturelles dans le respect de la « Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles » adoptée par l’Unesco.

Partager cette page  

SERVICES AUX ACTEURS CULTURELS