Accueil du site
Accueil / Enseignements artistiques / Présentation générale
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Présentation générale

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

« Les établissements à statut public d'enseignement en danse, musique et théâtre occupent une place particulière : ils ont été les premiers à affirmer, en marge de l'enseignement général, l'importance d'un enseignement artistique offrant, sur des cycles d'apprentissages gradués, l'ensemble des cursus indispensables à une formation artistique de qualité, dans la diversité des styles, des époques et des modes d'apprentissage.

Parce qu'elles en attendent un lien plus étroit avec les pratiques de leurs concitoyens et avec la vie culturelle locale, les collectivités territoriales ont joué un rôle décisif dans l'émergence, le suivi, le rayonnement de ces établissements dont elles ont fait un des dispositifs essentiels de leurs politiques culturelles.

Au regard de leur origine et de leur mode de structuration différent de celui de l'enseignement général public, ces établissements demeurent toutefois inégalement répartis sur le territoire. L'ensemble des disciplines artistiques, et particulièrement le théâtre, mais aussi la danse contemporaine et les musiques nouvelles y sont inégalement représentées, ne permettant pas de prendre en compte la totalité des besoins de formation. »1

 

1 - Extrait de la Charte des enseignements artistiques - Ministère de la Culture 2001

 

La situation de l'enseignement artistique dans le département de l'Isère

En 2008, l'Isère compte 85 écoles de musique, de danse et d'art dramatique sur son territoire. Parmi ces écoles qui toutes enseignent la musique, 16 proposent également un enseignement en danse (danse traditionnelle, classique, jazz, contemporaine, hip-hop) et 5 proposent un enseignement en théâtre.

 

Cliquez sur l'image pour consulter la carte en grand

Les élèves

Trois établissements ne nous ayant pas communiqué les éléments chiffrés de leurs enseignement, l'analyse portera sur 82 conservatoires de musique, de danse et d'art dramatique.

20590 élèves fréquentent les établissements d'enseignement artistiques dont 2072 (soit 10,1%)suivent des cours de danse et 224 (soit 1,1 %) des cours de théâtre. On constate toujours le peu de place qu'occupent les cours de danse et les cours de théâtre dans l'ensemble des établissements.

Leur répartition géographique est intéressante à analyser au regard du découpage administratif du département réalisé depuis 2006 en treize territoires au sein desquels ont été constituées de véritables directions territoriales polyvalentes.

La répartition par territoire montre la bonne implantation des établissements puisqu'il n'y a aucun territoire sans conservatoire. A noter la prégnance du territoire de l'agglomération grenobloise qui représente 38% de la population iséroise et accueille 44 % des élèves tous âges confondus.

Une analyse de l'inscription des élèves dans les établissements d'enseignement caractérisés par leurs modes de gestion associatifs ou publics, nous montre que s'il y a plus d'écoles associatives que d'écoles territoriales (53 pour 47), les élèves sont largement inscrits dans les établissements publics puisque 66 % d'entre eux se retrouvent dans ces écoles.

Ce sont les grands établissements qui proportionnellement rassemblent le mieux en proposant une large diversité de disciplines enseignées, des rencontres avec les créateurs, des possibilités de pratiques au sein d'ensembles chorégraphiques ou musicaux de grande dimension et en proposant un cursus complet sur trois cycles.

L'ensemble des conservatoires classés (à rayonnement communal, intercommunal, départemental et régional) ne représentent que 16% des établissements isérois, mais ils attirent 42 % des élèves.

La place des élèves de 7 à 12 ans est très importante et représente une constante depuis plusieurs années (42,4%);en revanche, la place des adultes est en diminution, elle représente 15 % de l'ensemble des élèves en 2008 contre 22 % en 2007, sachant que nous avons pu affiner l'analyse en réintégrant les lycéens à peine majeurs dans le compte des adolescents dentifiés dans le tableau sous l'appellation des 13 - 20 ans. Le cœur de métier des écoles étant les jeunes scolarisés de l'école primaire au lycée, on retrouve naturellement dans les tranches d'âges cumulées des 7-12 et des 13 - 20ans, 73,40% des élèves de tous les établissements isérois.

 

Les documents

Titre : 

Titre :

Titre :

 

Les cours

2479 cours ont été donnés dans l'ensemble étudié des conservatoires isérois. 2418 cours de musique soit 97,5% du total; 53 cours de danse soit 2,1%; 8 cours de théâtre soit 0,4%.

La place écrasante de l'enseignement musical par rapport aux deux autres disciplines est fortement marquée dans cette analyse par cours en particulier car les élèves inscrits en musique ont l'habitude de suivre plusieurs cours distincts : formation musicale ou culture, technique instrumentale et cours de pratique collective alors que les élèves danseurs ont un seul cours pour la technique et la pratique collective, rarement un second pour la culture chorégraphique, et que les élèves comédiens n'ont en général qu'un seul cours qui cumule les trois types de formations.

 

Document :

 

Les enseignants

1029 enseignants exercent dans les établissements d’enseignement artistique de l’Isère dont 977 enseignent la musique ou interviennent en milieu scolaire comme musicien, 44 enseignent la danse et 8 enseignent le théâtre. Ils sont majoritairement employés par des municipalités ou des intercommunalités puisque 62 % des emplois sont dans la fonction publique territoriale et 38% relèvent des associations.

Le nombre d’enseignants est en progression constante, comme le sont également les nombres d’heures, de cours et d’élèves.

 

Document :